Les joies de la neige !

15.03.2018

  Les joies de la neige ! Sept résidents du Foyer La Couronne ont eu le bonheur de profiter d’un panorama plus qu’agréable au Plateau de Beille ! Durant trois jours au mois de février,...

en lire +

Sur la route des "Bouchons d'Amour" !

12.03.2018

TRANSFERT Belgique SIPFPRO* « Sur la route des bouchons »   L’année 2018 fête nos dix ans de partenariat avec l’association des « Bouchons d’amour ». Au fil...

en lire +
Accueil > Actualités > Vivre la démocratie participative en IME

Vivre la démocratie participative en IME

01/12/2017

« Vivre la démocratie participative

en Institut Médico-Educatif »

 

C’est en faisant le pari de développer des instances démocratiques innovantes que l’IME Fongrave dans le Lot et Garonne tente de donner à des jeunes en situation de handicap, âgés de 12 à 20 ans, une véritable place de citoyens en devenir.

           

Réunion du Club pour élire les futurs représentants

au Conseil Départemental Jeunes (CDJ) du Lot-et-Garonne.

 

« Ah ! au moins ici, on nous laisse parler

et on nous écoute ! »

 

 

Loi du 2 Janvier 2002 rénovant l’Action sociale et médico-sociale :

La thématique de l’expression et de la participation des usagers répond à l’une des priorités de la loi du 2 Janvier 2002 rénovant l’Action sociale et médico-sociale. Une loi qui a voulu affirmer davantage la place et les droits des « usagers » ou plutôt des « citoyens ». Car c’est bien de cela dont il s’agit, d’un accès à la citoyenneté, celle qui permet à un individu de devenir citoyen avec des droits et des devoirs lui permettant de participer à la vie civique d’une société.

 

 

Voici l’une des affirmations qu’une jeune de l’IME avait déclarée à la sortie d’une séance du Conseil de la Vie Sociale (CVS) de l’IME Fongrave. Propos rassurant, pour une équipe de direction et de professionnels ayant la volonté de garantir une place et des droits d’expression et de participation à l’ensemble des personnes accueillies au sein de l’établissement comme le stipule la loi du 2 Janvier 2002 (Cf encadré).

 

 

 

 

A l’origine, une volonté, celle que chaque jeune accueilli à l’IME ne soit pas considéré comme un simple « résident » mais plutôt comme un acteur de son parcours, de son projet. D’où la mise en place progressive, tout au long du cursus du jeune, d’activités et de temps d’expression individuels et collectifs (Activités « Clown », « Slam », « Théâtre », « Entretiens Projet Individuel », « Groupe Projet de transferts », « Groupe Repas », « Groupe « Tchatche »…) élaborés et travaillés dans le cadre de Projets Interdisciplinaires et Intersectoriels.

« Ces projets nous permettent de mieux nous exprimer, d’être plus à l’aise pour parler aux gens » nous dit Maëva, une jeune de l’IME.

A ceci s’ajoutent des Instances plus formalisées tels que le Conseil de la Vie Sociale (CVS) et la Coopérative Scolaire.

 

 

Voir toutes les actualités