La Boutique en ligne de Castille

25.07.2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture de notre boutique en ligne ! Venez visiter notre boutique virtuelle à l’adresse suivante : https://www.esat-castille.org/boutique/   Vous y découvrirez...

en lire +

La MECS « Notre Maison » a un incroyable...

25.07.2018

L’origine de ce projet n’est pas anodine, elle prend naissance sur l’unité de vie du Petit Paris lors d’une discussion autour d’un repas. Cette unité qui accueille six adolescents de 16 à 18...

en lire +
Accueil > Actualités > Ouvrons la "LA PARENT’Z"

Ouvrons la "LA PARENT’Z"

23/10/2018

"LA PARENT’Z"

UN ESPACE POUR SE RENCONTRER ET ECHANGER AUTOUR DE LA PARENTALITE

La participation des parents en structure médico-sociale est une des valeurs fondamentales de notre travail, qui est d’ailleurs intégrée dans la charte associative de l’ALGEEI. Dans le cadre des missions dévolues au C.A.M.S.P. et au regard de la loi du 2 janvier 2002, l’accueil et l’accompagnement des familles fait partie intégrante de l’accompagnement de l’enfant en lien avec son milieu de vie. Nous savons combien il peut être difficile pour les parents de se mobiliser tant ils sont sollicités quotidiennement (activités professionnelles, réunions scolaires et autres contraintes personnelles...).

Néanmoins, la parole de ces familles doit être entendue et reconnue. Nous observons lors de nos entretiens, des problématiques récurrentes qui nous sont rapportées, des vécus douloureux et traumatiques qui souvent perturbent l’équilibre familial. Face à ce constat, nous avons pensé la création d’un groupe de discussion et de rencontre entre les familles. Notre objectif étant que les parents puissent partager leurs expériences au sein d’un espace qui leur est dédié. Ce support peut permettre de dédramatiser certaines situations, de se rendre compte de la similarité de leurs histoires et par la force collective, de trouver ensemble des réponses, de tisser des liens, d’avoir une écoute et d’apaiser leurs inquiétudes.

« La Parent’z » fut une évidence dans l’appellation de notre groupe. Nous souhaitions mettre en avant la dimension authentique des histoires de chacun, dans un cadre contenant, non jugeant et respectueux de la singularité des familles, tout en restant convivial. Les échanges, aussi riches soient-ils, se doivent d’être non stigmatisants, tenus au secret par tous. En effet, la richesse des échanges passe aussi par la différence des familles reçues, quelles que soient leurs origines, leurs croyances, leurs milieux de vie et leurs histoires.

Afin d’élargir notre champ d’action et d’obtenir des aides permettant de faire évoluer notre projet, nous avons sollicité le Réseau d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (R.E.A.A.P.). En nous appuyant sur ce réseau, nous souhaitons développer des services d’accompagnement à la parentalité spécifiques et ainsi répondre au mieux aux attentes des familles qui sont suivies au sein du C.A.M.S.P. de Marmande. Notre investissement et notre engouement ont été récompensés puisque depuis juillet 2018 nous avons été labellisés par le R.E.A.A.P. Nous espérons que les projets vont continuer à fleurir et surtout qu’ils se développeront dans l’intérêt des parents et de leurs enfants.

Plusieurs actions ont été menées ces derniers mois dans le cadre de « La Parent’z » : 

  • Deux réunions sur le thème de l’inclusion scolaire, 
  • Une rencontre et un travail de partenariat avec la CAF pour organiser les vacances et les loisirs des enfants,
  • Un atelier portage et massage parents/enfants (voir article ciaprès),
  • Un spectacle et goûter de fin d’année.

Nous avons souhaité à la suite de cet article, faire un focus sur l’atelier portage et massage réalisé par deux psychomotriciennes, à destination des nouveau-nés vulnérables. 

 

 

L’ATELIER PORTAGE ET MASSAGE :

 

Cet atelier vise à favoriser des échanges privilégiés entre le parent et son enfant, de par le cadre contenant et le support utilisé. En effet, il offre une nouvelle façon de rencontrer son enfant et ainsi de consolider le lien au sein du « binôme ». Ces interactions précoces favorisent et/ou renforcent l’attachement ; tissu de base pour le développement et la communication. 

Un premier temps de massage en individuel est proposé. Ces échanges tactiles dans un moment de plaisir partagé, vont donner forme à une communication infra-verbale entre le bébé et son environnement : le dialogue tonico- émotionnel. Le parent, guidé par les professionnelles, porte attention aux manifestations corporelles de l’enfant, mais également à ses ressentis. Ce contact rassurant et contenant, permet à l’enfant de percevoir ses limites corporelles. Il contribue à la construction du schéma corporel et de l’image du corps. Par l’apport de nouvelles sensations agréables et structurantes, il offre la possibilité de ressentir son corps comme une unité, comme un repère solide et stable.

Les participants sont ensuite invités à expérimenter différents types de portage en groupe. Le but du portage (holding) est d’aider le nourrisson à gérer et à intégrer toutes les stimulations sensorielles externes et internes qu’il est encore incapable de maîtriser. Les appuis au niveau du bassin (base) et de la nuque, favorisent une posture d’enroulement, fondamentale à respecter. Elle confère une sécurité corporelle, psychique et affective à l’enfant. Cela permet à l’enfant de ressentir son axe, nécessaire à son bon développement. Aidé par son entourage et par des stimulations adaptées, l’enfant pourra alors sortir de l’enroulement, afin de s’ouvrir physiquement et psychiquement vers le monde extérieur. 

Le groupe se réunit ensuite autour d’un café, dans la convivialité. Ce dispositif favorise la prise de parole et la participation de chacun. 

Lors de ce premier atelier, des remarques et des questions ont émergé sur les difficultés rencontrées au quotidien ou bien sur les faits observés durant la séance proposée. Les parents ont parfois pu être surpris de voir leur enfant différemment, mais sont repartis ravis. Ils ont pu se saisir des différents éléments apportés, du cadre instauré et des échanges, tant avec les autres parents, que les professionnelles. L’objectif étant que les conseils prodigués ce jour soient repris au domicile familial, dans un cadre plus rassurant pour l’enfant. Face à la demande des parents et à leurs questions complémentaires, cet atelier sera reconduit prochainement. 

 

Ludivine Vergez et Marion Esbelin, Psychomotriciennes,

Amandine Tocchet, Assistante sociale,

Sûle Altiner, Educatrice de Jeunes Enfants.

Voir toutes les actualités