Retour sur le tournage du dispositif « Vers Un...

12.01.2022

Depuis 2013, l’ESAT Agnelis développe un accompagnement de préparation à la retraite à destination des personnes en situation de handicap de plus de 55 ans. Ce dispositif innovant nommé « Vers un...

en lire +

Découvrez en vidéo le documentaire sur le...

17.01.2022

 Dispositif innovant d’accompagnement et de préparation à la retraite à destination des personnes en situation de handicap.  Un accompagnement de personnes retraitées par des professionnels du secteur...

en lire +
Accueil > Actualités > L’historique du dispositif APPART et APPART+

L’historique du dispositif APPART et APPART+

07/02/2022

En 2015, en réponse à un appel à projet de l’ARS, une première expérimentation est accordée au CHVS de l’Agenais pour 3 ans, pour l’accompagnement de 12 jeunes en situation d’amendement Creton, ainsi que celui de personnes en situation de handicap dans le cadre de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT). Cette première phase a permis la mise en œuvre de l’accompagnement de différentes situations en habitat diffus, chaque personne étant locataire de son logement dans la cité agenaise ou en périphérie.

Le dispositif expérimental APPART, dont l’acronyme signifie Accompagnement Personnalisé de Préparation à l’Autonomie et la Reconnaissance par le Travail, disposait à ses débuts de 12 appartements au sein d’un même immeuble dans le centre-ville d’Agen avec une présence éducative assurée les jours de la semaine, tout au long de l’année. Au regard de l’évolution de son activité et du public accueilli, une réflexion a été menée pour répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires et travailler les projets vers l’autonomie et l’inclusion dans la cité. L’objectif est alors d’offrir une structure « passerelle » aux jeunes en situation de handicap ou en grande difficulté sociale, qui sortent d’un secteur enfant en milieu protégé, pour les accompagner vers leur projet de vie d’adulte dans un cadre sécurisé, personnalisé, pluridisciplinaire en habitat diffus. Chacun est maintenant accompagné dans un logement individuel et autonome, dont le choix appartient intégralement à la personne. Il s’agit de guider et soutenir ces jeunes adultes dans la construction de leurs propres projets de vie et de les aider à trouver une situation stable.

Il était d’ores et déjà menée une réflexion au sein de l’association, qui viserait à prendre en considération la problématique des jeunes en situation d’amendement Creton et porteurs de troubles autistiques, présents dans nos IME de l’ALGEEI.

En 2017, l’Agence Nationale d’Appui à la Performance dans le cadre de sa publication « Appui à l’élaboration de retours d’expérience sur les modes d’hébergement de transition », note que « Selon l’équipe et la délégation territoriale de l’ARS, le dispositif répond à une problématique effective et à une demande réelle. Le nombre de jeunes en situation d’amendement Creton n’est pas le seul indicateur pertinent. ». En effet, le dispositif APPART a connu une évolution remarquable vers l’accueil, impulsé par des demandes de la MDPH, de personnes nécessitant une Réponse Accompagnée Pour Tous dans le cadre du rapport Piveteau de 2016 répondant aux « Zéro sans solution ». Le prescripteur a ainsi mis en évidence dans un rapport que « Ce dispositif peut être présenté comme une ressource locale dans le cadre de la mise en place de la Réponse Accompagnée Pour Tous et plus particulièrement dans la construction du Plan d’Accompagnement Global. »

Fort de cette expérimentation, dont l’autorisation est renouvelée d’année en année depuis 2018, l’ALGEEI affirme son projet en interne en soutenant celui du collectif de parents de l’IME des Rives du Lot. Il s’agit alors de prendre en compte la problématique de Quatre jeunes adultes en situation d’amendement Creton et souffrant de Troubles du Spectre de l’Autisme. Un accompagnement sur le support d’un logement en colocation, dans le cadre de la circulaire et des règlementations liées à l’Habitat Inclusif, est alors envisagé dans ce nouveau contexte, en coopération avec le collectif de parents, soucieux de préparer la sortie de l’IME pour leurs quatre jeunes.

Depuis le 1er décembre 2021, une villa mise à disposition par le CHVS de l’Agenais est ainsi partagée entre quatre colocataires. Après toutes ces années, Nil, Sébastien, Hugo et Benjamin ont enfin pu voir leur projet aboutir !

Un partenariat très étroit mobilisant de nombreux acteurs a permis le montage de ce nouveau mode d’accompagnement :

• A la suite du forfait Habitat inclusif alloué par l’ARS, la continuité des financements de l’ARS et du Conseil Départemental dans le contexte de l’Aide à la Vie Partagée,

• La coordination et l’animation du projet par les professionnels de l’ALGEEI,

• La présence en continue de professionnels spécialistes du service d’aide à domicile avec Vitalliance, grâce à la mutualisation de la PCH attribuée aux quatre habitants de la villa

APPART+ est aujourd’hui bien investi dans l’accompagnement des 12 situations présentées dans son projet initial en habitat diffus. La première villa de l’Habitat Partagé, permet de prendre en compte l’accompagnement de la vie quotidienne de 4 personnes, et une projection d’extension est prévue pour 4 habitants de plus, du même profil, dans une seconde villa, dans l’année 2022.

Voir toutes les actualités