L'AG 2020 en Visio conférence

17.06.2020

en lire +

Vous faites quoi le 10 Juin ?

03.06.2020

Vous faites quoi le 10 juin ? C'est l'AG de l’ALGEEI, et comme chaque année elle sera suivie d'un spectacle. Cette année pour cause de pandémie de Covid 19, nous n'avons pas pu...

en lire +
Accueil > Actualités > Le SESSAD DITEP sur le bout des doigts

Le SESSAD DITEP sur le bout des doigts

07/05/2020

ET SI NOUS BOUGIONS NOS DOIGTS POUR OUBLIER QUE L’ON NE PEUT SORTIR…

Ylian

Depuis le début du confinement un lien téléphonique régulier a été mis en place entre les professionnels du SESSAD La Passerelle, les familles et les jeunes accompagnés par le service. Au bout de deux semaines, certaines familles ont constaté que leur enfant s’ennuyait et ont pu évoquer leur difficulté pour lui proposer des activités variées.

Les professionnels se sont saisis de cette demande pour leur adresser une proposition sous forme de kits « activités créatives » déposés au domicile, pour l’enfant que nous accompagnons mais également, en fonction de la composition de la famille avec des ajouts d’activités et de coloriages ou un kit doublé pour l’ensemble de la fratrie.

 

Chaque kit comprend une activité adaptée en fonction de l’âge avec des explications écrites et imagées à chaque étape permettant une compréhension facilitée et offrant un guide de réalisation des activités proposées.
Ces bricolages s’appuient sur du matériel simple : bâtons, ca
rtonnettes de boîtes de céréales ou autres, pub, bouchons, feuilles d’arbre…

Un kit de base est fourni par SESSAD. : colle feutre ciseaux scotch règle crayon crayons de couleur (car certains enfants n’ont pas ce matériel). Selon les activités proposées, peuvent s’y ajouter : yeux à coller, fils de scoubidou, baguettes bois, feuilles couleur, porte clé, aimant, attaches parisiennes, strass et autocollants…

Chacune des réalisations est étudiée pour être à la portée de l’enfant. Elle fait appel à des techniques simples, pour lui permettre d’exploiter son imaginaire en s’appuyant sur un cadre contenant et sécurisant où il peut se montrer en situation de réussite et être valorisé par un produit fini.

Cette activité fait l’objet d’un partage avec l’ensemble de l’équipe (par photos, lors d’une VAJ (Visite Au Jardin) ou par communication téléphonique). L’enfant peut également formuler des demandes spécifiques sur des thèmes particuliers.

La psychologue peut ajouter des supports d’expression en lien avec les émotions (Jacques a dit, carte à mimer, jeu de cartes des émotions…). La psychomotricienne peut adjoindre des activités plus physiques et sensorielles (expérience avec les 5 sens, parcours facile dans un appartement…).

 

Quelques idées …

  • Faire un thaumatrope 1/avec motifs tout prêt à découper 2/ motifs à créer (Fourniture les baguettes et la planche photocopiée à découper)
  • Pantin à colorier et monter (Fourniture les attaches parisiennes + ficelle)
  • Origami en pliages simples et amusants
  • Tours de magie,
  •  Recette de gâteaux avec accessoires (ex, gâteau pirate, voiles en papier pour décoration…), 
  • Fabrication de pâte à modeler maison, des bulles de savon, de la peinture gonflante….
  • Magnet et expériences avec aimants et trombones
  • Avec boîtes à œufs, ballon de baudruche créer des animaux
  • Jeux de labyrinthes, de mots, quiz, de différences, sudoku en image, chercher l’intrus, dessiner avec un quadrillage, points à relier, devinettes… Etc etc etc …….

 

Au-delà de leur réalisation, ces activités ont plusieurs objectifs. Le premier étant d’affirmer aux enfants que l’on continue à se soucier et à penser à eux en proposant quelque chose de concret qui va soutenir et affirmer notre lien avec lui. Le second est de répondre aux familles quant à leur souhait de diversifier les activités proposées à leurs enfants durant le confinement. A cela s’ajoute pour l’enfant le plaisir de réaliser et de créer. La fratrie et les parents peuvent s’y associer autour d’un moment de partage, d’une rencontre autour d’une activité commune.

Le dépôt de ces kits au domicile permet aux enfants de revoir le professionnel qui les accompagne. Même si celui-ci ne pénètre pas dans le domicile, un échange s’instaure avec la famille sous forme d’un premier contact autour de l’activité proposée. Il permet au professionnel d’avoir des indicateurs sur l’ambiance au domicile.                                                    Les familles, comme les enfants, ne réagissent pas de la même façon dans cette situation inédite pour chacun. Celle-ci peut provoquer de l’angoisse, de la colère ou de l’agitation parfois difficile à gérer. Le professionnel peut alors proposer un entretien plus formel pour aider l’enfant à comprendre ses émotions et les parents à décoder l'impact que peut avoir le confinement sur leurs enfants. 

Merci à Ylian pour sa contribution à cet article

Anne BOURGOIS-BEN KEMOUN 

Éducatrice spécialisée su SESSAD La Passerelle

Voir toutes les actualités