Se Rencontrer

17.05.2018

SE RENCONTRER   Depuis 2002 le foyer la Couronne participe à des rencontres entre plusieurs établissements du Lot-et-Garonne. Ce projet est à l’initiative du FAM de la résidence d’OLT. Ce foyer...

en lire +

L’IME de FONGRAVE au service  de la...

17.05.2018

Sauvegarde de la Tulipe Agenaise La tulipe Agenaise : pourquoi c’est important de la sauvegarder ?  La Tulipe Sylvestre  et  la Tulipe Agenaise  sont deux espèces de fleurs...

en lire +
Accueil > Actualités > Inauguration de la classe maternelle à l'école Scaliger

Inauguration de la classe maternelle à l'école Scaliger

24/11/2016

Le jeudi 24 novembre a eu lieu l’inauguration officielle de l’unité d’enseignement autisme à l’école Scaliger en présence de Mme Bonadona présidente de l’ALGEEI, des représentants de la mairie d’Agen, de l’inspection académique et ASH, du Conseil Départemental, de l’ARS, de la préfecture d’Agen et diverses associations de l’agenais.

Madame Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion nous a fait l’honneur de venir nous visiter le mardi 13 décembre 2016 et échanger avec les familles et professionnels.

A l’issue des discours, une visite de la classe a pu permettre des échanges fructueux et techniques autour de l’accompagnement des enfants autistes tout en profitant de l’excellente prestation de l’IME Fongrave pour un cocktail.

Nous étions tous « ici et maintenant » caractérisant un des principes de l’approche humaniste ou de la résilience qui consisterait à rester ancré dans la réalité présente, et ainsi permettre son acceptation grâce notamment à une absence de jugement négatif.

Pour d’illustrer ce liminaire, voici un bref historique qui nous a amené à cet Ici et Maintenant :

Les élèves avec autisme et autres TED (Troubles Envahissants du Développement) doivent bénéficier de parcours de scolarisation personnalisés adaptés et individuels.

Afin de favoriser la scolarisation des enfants avec autisme, le 3° plan autisme a prévu l’ouverture d’unités d’enseignement en écoles maternelles. Ceci sous-tend l’implantation de dispositifs médico-sociaux dans certaines écoles maternelles à même d’accompagner et d’étayer cette scolarisation en milieu ordinaire.

Cette unité d’enseignement externalisée est une classe avec une capacité d’accueil de 7 enfants qui ne peuvent, jusqu’alors, pas suivre une scolarisation en milieu ordinaire, même avec l’accompagnement d’une auxiliaire de vie scolaire.

Cette classe maternelle autisme est portée par l’ALGEEI via l’IME les Rives du Lot spécialisé dans l’autisme. Un travail de partenariat est indispensable pour mener à bien ce projet d’ouverture et de développement au service des enfants dont nous assurons la prise en charge.

Le travail très constructif entre la municipalité, l’Education Nationale et l’Algeei a permis une co-construction de ce projet au service des élèves et de leur famille.

Le mois de septembre a été réservé à la formation et au maillage entre les différents professionnels de l’IME et de l’école.

Le plateau technique de l’UEMA est composé de 3 éducateurs, une psychologue développementaliste et une enseignante.

Au-delà de l’accompagnement des enfants de cette classe, l’objectif est également d’être un plateau technique venant en appui de l’ensemble du personnel de l’école en prenant en compte leurs demandes et besoins.

Une première étape de formation a eu lieu le jour de pré-rentrée avec les agents municipaux où une formatrice, psychologue développementaliste, a pu répondre aux questions et inquiétudes.

Dès début septembre, l’ensemble de l’équipe est allée à Bordeaux, au CRA (Centre de Ressources Autisme) pour une formation approfondie afin de pouvoir accueillir les enfants début octobre dans des conditions optimales.

Un bref retour après 2 mois de fonctionnement :

Bien que l’agrément de la classe soit de 7 enfants, depuis le 3 octobre, 4 enfants présentant des Troubles du Spectre de l’Autisme, âgés de 3 à 4 ans sont accueillis dans cette Unité d’Enseignement Maternelle Autisme. Un travail de partenariat (CRA, MDPH, CAMSP et associations de parents) en amont, permet de détecter ces enfants afin de les orienter le mieux possible. Nous œuvrons de concert avec les différents partenaires afin de pouvoir proposer rapidement à 7 enfants cet scolarisation.

Les enfants sont accompagnés par une équipe pluridisciplinaire formée aux méthodes éducatives et à l'accompagnement spécifique des personnes avec autisme (ABA et TEACCH).

La pluridisciplinarité de cette équipe favorise, dans le cadre scolaire, un accompagnement des enfants dans leur globalité, prenant en compte leurs besoins individuels éducatifs, pédagogiques et psychologiques. Les différents professionnels de l’équipe veillent à mener une action commune cohérente, afin de permettre l’évolution positive de chaque enfant au sein de l’école et des inclusions dès que possible.

Grâce à cet accompagnement précoce, les élèves sont amenés à développer à la fois des compétences éducatives concernant par exemple la propreté et l’alimentation mais aussi des compétences scolaires, notamment le « devenir élève ». Les compétences scolaires travaillées sont, comme pour tous les autres élèves, issues des programmes scolaires de l’école maternelle, en complémentarité d’une éducation structurée et d’approches comportementales et développementales. Les enfants scolarisés dans l’UEMA bénéficient depuis leur entrée à l’école de temps d’inclusion ; temps partagés avec les autres enfants de l’école lors des récréations, du temps de cantine et de la sieste. Des temps d’inclusion au sein des autres classes de la maternelle seront progressivement mis en place, en fonction des compétences de chaque élève et toujours en partenariat avec les autres professionnels de l’école.

Un mois après l’ouverture de la classe, le premier bilan s’avère positif. La structuration spatio-temporelle de la classe a permis aux élèves de prendre rapidement leurs repères. Un travail d’équipe important, ainsi qu’une co-construction du projet de chaque enfant avec les familles, vont permettre d’affiner l’organisation de fonctionnement de l’UEMA et de préciser les activités proposées à chaque élève en fonction de leurs besoins individuels. 

L’équipe d’enseignants, tout comme le personnel de la mairie d’Agen (Atsem, personnel de cantine) s’inscrivent et participent à une dynamique de partenariat et de pluridisciplinarité qui facilite un accompagnement cohérent auprès de ces enfants. Cette collaboration favorise l’inclusion des enfants dans un travail autour du vivre ensemble, faisant une force de la différence.

L’improvisation n’a pas sa place dans la classe, tout est travaillé en amont afin de rendre fluide et généralisable les apprentissages. Les équipes doivent naviguer entre l’attachement (étape de pairing dès les premières minutes d’accompagnement) et le détachement pour rendre possible l’autonomie.

Pour conclure, il faut garder en mémoire que les enfants avec des Troubles du Spectre de l’Autisme font partie d’une catégorie très hétérogène, une multitude de combinaisons sont possibles et il appartient à la société, à nous, de nous adapter à eux.

Ce projet qui a nécessité des moyens humains et matériels permet cette inclusion et un accompagnement de qualité.

Nous allons continuer d’accompagner ces enfants, ces élèves, ces familles avec l’idée que se fait Maëla Paul de l’accompagnement. « Se joindre à quelqu’un pour aller où il va en même temps que lui ». Dans cette idée de cheminer ensemble, dans l’incertitude où l’accompagnateur ne serait ni devant, ni derrière, mais à côté. Dans l’idée que cheminer est plus important qu’arriver, dans l’idée qu’être en projet est plus important qu’avoir un projet car il s’agit là de rester sujet de sa propre existence tant que la vie est là et nous invite à avancer. Dans l’idée, que l’inclusion de personnes en situation de handicap est possible, que cette culture de l’inclusion peut mener, dans les cas les plus aboutis, à un véritable projet de micro-société voire de société.

Un dernier remerciement aux familles des enfants accueillis qui cheminent avec nous sur cette voie de l’inclusion et de la confiance.

 

Stéphanie Pradier       Directrice  IME Les Rives du Lot

Voir toutes les actualités