Jeudi 26 avril 2018 : duoday 3ème édition

26.04.2018

Le duoday #3 c'est reparti, jeudi 26 avril 2018 ! C'est une première : La Belgique, l'Irlande du Nord, la Suède, l'Allemagne, le Portugal, la Finlande et la France organiseront un DUODAY à la même...

en lire +

Castille : 50 ans et toujours jeune !

18.09.2017

Le 18 septembre dernier, Castille fétait son jubilé et posait la première pierre de son futur foyer d'hébergement. Retrouvez le discours de Madame Bonadona Présidente de l'ALGEEI et l'article...

en lire +
Accueil > Actualités > Castille : 50 ans et toujours jeune !

Castille : 50 ans et toujours jeune !

18/09/2017

Le 18 septembre dernier, Castille fétait son jubilé et posait la première pierre de son futur foyer d'hébergement.

Retrouvez le discours de Madame Bonadona Présidente de l'ALGEEI et l'article de Sud-Ouest.

 

       
   
     
 

Discours de Mme BONADONA , Présidente de l’ALGEEI

Le 18 septembre 2017

 

 

Le  Président du Conseil Départemental représenté par  Mme Sophie BORDERIE,  Vice-présidente de la commission permanente et  Présidente de la commission Développement social, insertion et habitat.

Le Maire de Tonneins, représenté par Mme Liliane BORDE Adjointe au Maire déléguée à la solidarité et la santé et conseillère communautaire.

Le Directeur du Développement d’AXENTIA, Mr Bertrand DABAS

Le Directeur Territorial Sud-Ouest d’Icade Promotion, Mr Didier BEIGBEDER

 

 

Mesdames, Messieurs,

C’est avec beaucoup de plaisir que nous  sommes réunis ce jour pour fêter concomitamment deux évènements majeurs dans la vie des établissements de Castille. A la fois l’anniversaire des 50 ans de la création desdits établissements ainsi que la pose de la première pierre de construction d’un nouveau Dispositif d’Habitat Accompagné ici même à Tonneins.

Rappel des principaux faits marquants :

C’est en 1967, bien avant la loi du 30 juin 1975 « en faveur des personnes handicapées » que commença l’accompagnement des enfants en situation  de handicap avec la  création  de l’Institut Médico Educatif de Castille par la Fédération des Œuvres Laïques de Lot et Garonne et aujourd’hui géré par l’ALGEEI.

 

1975 : Ouverture de CAT (Centre d’Aide par le Travail) de Castille, accueillant 23 adultes de sexe masculin et du foyer d’hébergement annexé de 24 lits.

1978 : Extension de la capacité d’accueil et mixité pour mineurs et adultes accueillis à l’I.M.Pro à l’ESAT et au foyer d’hébergement.

1980 : Création du Service d’Aide, avec l’arrivée de nouvelles personnes (travaillant sur l’ESAT mais ne pouvant être accueillies sur le foyer par manque de places),  reconnu par le Conseil Général; il deviendra le SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) en 1993.

2003 : Séparation totale  du lieu de vie et de travail avec l’acquisition et la réhabilitation du   site de « Gaillardy » à Clairac.

2007 : La section de l’I.M.Pro rejoint l’établissement de Cazala.

2009 : Restructuration du site de production de l’ESAT de  « Roy »

2011/2012 : Evolution de l’autorisation de fonctionner de l’ESAT : 6 places spécialement dédiées pour personnes avec TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme) et création d’un espace dédié, dénommé « petit atelier », lieu spécialement pensé et dédié à l’accompagnement et formation individualisée de ces personnes portant l’autorisation totale à 69 places d’ESAT avec 36 places de foyer annexé et 27 places de SAVS

2013 : Evaluation externe des établissements de Castille.

2014 ; Création SAJ (Section d’Accueil de Jour) , cette section permet d’apporter des réponses et un accompagnement  aux travailleurs ne pouvant pas ou plus travailler à temps plein, en proposant des activités occupationnelles

2015 : Construction et inauguration d’un nouveau bâtiment administratif  permettant d’offrir des espaces et conditions de travail d’hygiène et de sécurité adaptées, répondant aux normes d’accessibilité ; tandis que les anciens locaux ont été réinvestis par  le « pôle soins » servant aux accompagnements et soutiens médicaux, paramédicaux et psychologiques des personnes accueillies;

 

A raison d’adaptations et d’évolutions successives, l’ESAT propose aujourd’hui des activités de productions à destination des particuliers ou des entreprises. Ces activités sont très diversifiées (blanchisserie / couture, repassage, espaces verts, sous traitance industrielle conditionnement, fabrication de palettes,  production de safran bio…) Cette pluralité  permet de proposer des activités à caractère professionnelle et médico-sociales adaptées, servant de support à l’inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

A l’heure ou le modèle des ESAT est parfois réinterrogé, le rapport d’information du sénateur Eric Bocquet fait au nom de la commission des finances sur les ESAT,  publié le 15 avril 2015 rappelle les principales contraintes actuelles notamment budgétaires qui pèsent sur ces structures tout en soulignant, dès l’introduction,  l’originalité des ESAT :

« L’originalité des ESAT se retrouve dans les missions qui leur incombent. Les ESAT visent à accueillir des personnes handicapées dont les capacités de travail ne leur permettent ni de travailler dans une entreprise ordinaire ou dans une entreprise adaptée, ni d’exercer une activité professionnelle indépendante. Ils  ont ainsi une double vocation, à la fois médico-sociale d’accompagnement des personnes accueillies dans l’exercice de leur activité professionnelle et économique, de production de biens et services marchands ».

 

Ce statut de travailleurs d’ESAT au sein d’un espace de travail protégé se doit d’être réaffirmé car c’est bien du droit au travail comme vecteur d’inclusion social et professionnel dont il est question.

Cette assertion  réaffirmée par les Nation Unis dans « la déclaration universelle des droits de l’homme » de 1948  (article 23)  nous rappelle que :

« Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage ».

 

En ce sens, le dynamisme, la capacité d’innovation et d’adaptabilité des établissements de Castille porté par la ligue de l’enseignement puis par l’ALGEEI au service du public accueilli a sans cesse évolué depuis 50 ans.

Plus récemment, les grandes lois du 2 janvier 2002 « rénovant l’action sociale et médico-sociale », du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » ont remodelé l’ensemble du secteur en replaçant sans cesse l’usager au cœur du dispositif, tout en  réaffirmant les droits individuels et modes de participations  au sein des  instances de démocratie sanitaire comme par exemple le CVS (Conseil de la Vie Sociale) ou le dispositif de délégués d’atelier récemment récompensé par l’Agence Régionale de Santé.

 

Aujourd’hui, cette dynamique d’inclusion et l’accès aux dispositifs de droit commun et de formation continue donnent  lieu  à une véritable reconnaissance des acquis de l’expérience.  Porté par le dispositif  national « différent et compétent » au sein d’un GCSMS (Groupement de Coopération Social  et Médico-Social) aquitain dans lequel l’ALGEEI est acteur, il permet aux personnes en situation de handicap d’obtenir tout ou partie des compétences métiers acquises dans le cadre de l’exercice de leurs activités à caractère professionnel au sein de l’ESAT et  reconnu par une véritable  attestation de compétences validée par l’Education Nationale.

 

Après plusieurs années d’études et sous la demande pressante des résidents du foyer de Castille, soucieux de pouvoir bénéficier de conditions de logement plus adaptés à leurs conditions de vie inclusives, le foyer de Castille dont les locaux actuels appartiennent à la ligue de l’enseignement sera transféré dans la ville de Tonneins, ici même sur ce lieu où nous nous trouvons.

Ce déménagement va permettre d’offrir des conditions d’accessibilité et de vie sociale optimisées en proposant des logements individuels plus en adéquation avec les attendus  d’un établissement d’hébergement pour personnes en situation de handicap  (préconisations réitérées lors de l’évaluation externe du foyer de Castille en 2013).

Ce  Dispositif d’Habitat Accompagné  (DHA) comprendra 24 studios indépendants de 25 m2  environ pour travailleurs d’ESAT (dont 4 transformables pour les couples), 8 studios pour travailleurs retraités (dont 2 transformables pour les couples) et 4 studios pour personnes avec Trouble du Spectre de l’Autisme (dont 1 transformable pour les couples) pour un total de 36 places installées.

On notera que ce site multiservices disposera aussi d’une buanderie, d’une restauration avec préparation chaude et froide, de nombreuses salles d’activités éducatives et de loisirs.

 

La conception de ce projet n’aurait pu se faire sans l’aval du conseil départemental, financeur principal,  d’Icade promotion  en qualité de maitre d’ouvrage et d’Axentia en qualité de futur propriétaire, l’ALGEEI s’engageant en tant que locataire de ces locaux. Ce projet a également reçu le concours de nombreux acteurs : l’ensemble du Bureau et du Conseil d’Administration de la Direction Générale de l’ALGEEI, , les services du siège, la direction et les salariés des établissements  de Castille le CHSCT, le CIST 47 (santé au travail), ainsi que le bureau d’architecte K Carmentran étroitement associé au projet ; sans oublier M. Rinaudo, maire de Tonneins, qui a tout mis en œuvre pour trouver un terrain répondant aux exigences et besoins de ce projet.

 

Merci à tous et place à la construction !

 

 

 

 

Voir toutes les actualités